6-LA FORMATION CONTINUE

6-LA FORMATION CONTINUE

Attention : la notion de formation continue renvoie à des réalités différentes de part et d'autre de la frontière

 

EN FRANCE

Loi du 4 mai 2004 : désormais, les salariés bénéficient d'un droit à la “formation tout au long de la vie” inscrit dans le code du travail.

Trois thèmes prioritaires sont retenus pour le plan de formation : l'adaptation au poste de travail, l'évolution et le maintien dans l'emploi, le développement des compétences. Ce plan dépend également de la nature de la prise en charge financière des études. Les formations continues aboutissent aux mêmes diplômes que tout cycle d'études supérieures.

Les types de formation continue

• Stages courts
Des stages courts sont proposés à destination des entreprises ou des administrations. Sur ce créneau, les universités sont en concurrence avec les organismes de formation publics ou privés. Ces stages peuvent faire l'objet de présentation dans des catalogues ou être élaborés et négociés en fonction des besoins des commanditaires.

• Stages longs
Les stages longs donnent souvent lieu à la délivrance de diplômes d'université. Les établissements ont la possibilité, conférée par la loi de janvier 1984, de créer leurs propres diplômes sous leur seule responsabilité. Ces diplômes visent à répondre à des besoins nouveaux de qualification et proposent des approches transversales que les diplômes traditionnels ont parfois du mal à prendre en compte. Ils peuvent constituer des terrains d'expérimentation pour des formations proposées ensuite à l'habilitation par le ministère en vue de diplômes nationaux. Les diplômes d'université peuvent être, soit de simples attestations délivrées par l'établissement qui assure la formation, soit des diplômes homologués par la commission interministérielle technique d'homologation des titres et diplômes.

• Formations diplômantes
Des formations conduisant à des diplômes nationaux, notamment des diplômes à caractère professionnalisant, type DUT, ou diplômes d'ingénieur. L'accueil des publics adultes dans ces formations est assuré, soit par intégration dans les groupes de formation initiale, soit par aménagement de cursus spécifiques (cours du soir ou regroupés en sessions intensives, étalement de la formation organisée en modules capitalisables, enseignement à distance, etc...) Certains diplômes nationaux sont délivrés à des publics de formation continue : la capacité en droit, le diplôme d'accès à l'enseignement universitaire (DAEU), le diplôme de compétence en langue (DCL).

• Les financements
Le financement de la formation continue dépend des collectivités publiques (Etat, Région), des employeurs privés et publics, des particuliers (autofinancement) et pour une moindre part, d'activités annexes et contrats de sous-traitance.

 

 

En savoir +

 

• Centre INFFO (Centre pour le développement de l'information sur la formation permanente) 
• Service Universitaire de Formation Continue et d'Éducation Permanente (S.U.F.C.E.P.)
• CNAM 
• Greta

 

EN SUISSE

Les formations certifiantes ou diplômantes - MAS, diplôme, certificat - sont destinées aux professionnels attestant d'un niveau universitaire ou jugé équivalent et d'une expérience professionnelle pertinente. Elles sont validées par des titres universitaires. Les formations non certifiantes ou qualifiantes s'adressent à des professionnels ou à un large public. Ils répondent aux besoins de développement professionnel et personnel.
Pour l'UNIL, les grands domaines de formation sont : la santé, la psychologie, les sciences humaines et le management. Pour la HES-SO, les sciences de l'ingénieur, l’économie et les services, les arts visuels et le design, la musique et les arts de la scène, la santé et le travail social. Pour l'UNIGE, le droit, l'économie/gestion, la santé, les sciences humaines, les sciences et techniques. Contrairement à la formation universitaire de base, la formation continue doit trouver des ressources permettant d'autofinancer ses programmes. Les cours obéissent donc à la règle de l'autofinancement : les frais directs sont couverts par les finances d'inscription.

Formations certifiantes

• Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (CAS)
Programme correspondant à un minimum de 10 crédits ECTS (incluant la rédaction du travail personnel).

• Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies (DAS)
Programme correspondant à un minimum de 30 crédits ECTS (incluant la rédaction du travail personnel).

• Master of Advanced Studies (MAS) et Executive Master of Business Administration (EMBA)
Un MAS/EMBA est une formation correspondant à au moins 60 crédits ECTS qui certifie l'acquisition de compétences professionnalisantes de haut niveau.
Certains MAS/EMBA constituent une formation professionnalisante initiale et recrutent essentiellement de jeunes diplômé-e-s. D'autres programmes s'adressent à des personnes déjà engagées dans un parcours professionnel.

• Les participants
Ils doivent pouvoir témoigner d'une expérience professionnelle dans le domaine concerné et, dans la plupart des cas, être titulaires d'un titre académique.


Formations non certifiantes

• Ces formations ont des formes différentes : Conférences, cours, séminaires, modules, etc…
• Accessibles sous conditions
Conditions déterminées par le directeur du programme (le titre universitaire n'est pas toujours requis). Elles donnent lieu à une attestation de formation continue.

En savoir +

• Association de formation continue universitaire suisse 
• Haute École Spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO)